Test : Konrow Big Cool

TEST VIDEO

DESIGN

Un design qui n’est pas très attirant à première vu et qui malheureusement fait vraiment entrée de gamme. C’est une phablette qui reprend certains codes design de tablettes déjà aperçu sur le marché. Nous avons donc une tablette en petit format. Les tranches sont linéaires avec les coins supérieurs et inférieurs légèrement arrondis. L’écran et le dos ne sont pas séparés ce qui nous donne un format monobloc en plastique. Les bords d’écrans sont très larges. Les parties supérieure et inférieure de celui-ci le sont également. Sur le centre supérieur, on retrouve le capteur frontal la droite et les capteurs de luminosité et de proximité sur la gauche de l’écouteur. Aucuns boutons physiques ou touches sensitives sous l’écran de 6 pouces.

Konrow Big Cool Avant

Les boutons physiques, qui sont également en plastique, se situent sur la tranche droite Power et dessous volumes. La prise jack sera sur le haut gauche avec le port micro USB sur la droite. On aperçoit également un accès à une trappe.

Konrow Big Cool Lecteurs SIM et micro SD

Cette trappe au dos donne accès à la partie supérieure qui permet d’y intégrer les deux cartes SIM standard et même le port micro SD. Cette trappe est d’ailleurs assez compliquée à enlever. Ce dos est donc en plastique. Un plastique caoutchouteux très fragile qui prend vite les traces de doigts mais également les coups. Le capteur dorsal se situe sur la partie supérieure gauche et est accompagné d’un flash LED sur sa droite. Le logo du constructeur ainsi que son nom sont affichés sur le haut, au centre. Il y a même des inscriptions indicatives pour repérer les boutons et les connectiques. Il existe également en blanc, doré, bleu et rouge.

Konrow Big Cool Arrière

ERGONOMIE

Une prise en main impossible à une seule main mais surtout pas agréable du tout. Les boutons physiques ne sont pas accessibles sauf si vous maintenez le terminal par le haut. Les bordures d’écrans noires empêche l’accessibilité à l’écran. L’écran n’est donc pas accessible à une main ou même avec les deux qui parfois est compliqué. La plastique au dos permet d e bien agripper en main hormis les traces et les coups qu’il prend facilement.On a un peu peur de l’utiliser suite à ça mais une coque en silicone est fourni dans la boîte. Prévu ou non, cela vous aidera amplement.. Son poids, se fait oublié mais il est assez léger en main. Il est également trop grand pour pouvoir le mettre dans une poche.

Konrow Big Cool Ergonomie

Longueur 166 mm
Largeur 90 mm
Epaisseur 9.4 mm
Poids 157 g

ECRAN

La qualité d’affichage est assez correcte dans l’ensemble malgré le manque de détail et de finesse. La densité de pixels est suffisante pour visionner des vidéos ou même jouer à certains jeux. Le blanc tire sur le jaune et le noir sur le gris. La luminosité est bonne, même pour une utilisation en extérieur. le problème est qu’au maximum, la luminosité est trop forte et sur une longue durée brûle les yeux. Les traces de doigts seront présentes et intrusives. En extérieur, les reflets seront présents.

Konrow Big Cool Ecran

La chose négative est la présence d’une mousse entre le tactile et la vitre. Il est dit sur l’emballage qu’il y a la présence d’un verre trempé. Je ne sais pas si c’est cette dalle l’est mais en tout cas cela se voit et est gênante. Si l’on appuie fort sur l’écran, des traces de couleurs apparaîtront. L’appuie sur la vitre à l’utilisation ne donne pas confiance en sa résistance avec un bruit de plastique. Il sera donc très fragile.

Konrow Big Cool Ecran

Ecran 6″ / IPS LCD / Full Perspective
Définition HD / 1280 x 720 p
Résolution ± 245 ppp
Multitouch — points

INTERFACE

On retrouve de l’Android 5.1 Lollipop avec une interface basée sur Android Stock. L’intérieur des applications de bases : téléphone, messagerie… reprendra l’aspect stock également. Une interface épurée et très agréable à utiliser au quotidien. La personnalisation n’est pas présente depuis un store de thèmes, ce qui n’est pas gênant.

OS Android
Version OS 5.1 Lollipop
Surcouche

FONCTIONNALITES

Quelques fonctionnalités sont présentes comme  Smart Wake Up qui permet de sortir le smartphone de veille directement d’un simple glissement de doigt et qui amène vers une application ou même sortir de veille le terminal par un double-tap. Aucune application de mise à jour n’est disponible.

MULTIMEDIA

L’ensemble est plus que moyen pour le capteur principal de 8 mégapixels. Le point positif est de pouvoir prendre des clichés en 4:3 ou 16:9 sans modifier la résolution. Avec une très bonne condition de lumière extérieure et une bonne exposition, le résultat n’est pas bon. Pas de détails, pas de netteté, mauvaise gestion de la lumière… rien de bon malheureusement. Si vous êtes proche de l’objet à photographier, vous pourriez obtenir quelque chose d’exploitable pour le premier plan. La mise au point automatique se fait, avec du temps mais se fait. Lorsque celle-ci se fait manuellement, il se peut que la lumière mais également l’exposition change radicalement avec un cliché sombre ou même brûlé. Le mode HDR ne servira parfois à rien et n’amènera aucune différence. Cela dépendra des conditions. D’autres modes seront présents comme beauté faciale, panorama et suivi de mouvement. Au final, les clichés ne seront pas corrects même en si vous êtes bien exposé et que toutes les conditions soient présentes.

Le capteur frontal de 2 mégapixels offre des clichés corrects mais avec un effet vieilli même en extérieur et sans contre-jour. En extérieur il y a du détail, le mode HDR peut aider selon l’exposition ou brûler un peu le cliché.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Capteur Dorsal 8 Mégapixels / Flash LED / Autofocus / Vidéo 720p / 30 fps
Capteur Frontal 2 Mégapixels / Vidéo 480p / 20fps

AUTONOMIE ET PERFORMANCE

Une batterie de 2500 mAh équipe ce terminal. L’autonomie est le point positif pour ce terminal. Pour une utilisation quotidienne sur réseaux sociaux, un peu de visionnage vidéo et de navigation web, la journée est envisageable même plus. Si vous utilisez ce smartphone avec une utilisation plus poussée, notamment avec des jeux 3D, les connexions toujours activées… Vous ferez votre journée. Aucune grande perte durant les périodes de veilles n’a été constatée.

Les performances sont correctes pour un usage quotidien. Nous sommes sur un terminal entrée de gamme qui est bien équipé pour être capable de faire tourner sans problème les applications du quotidien. Aucune lenteur n’est présente dans l’utilisation de l’interface ou des applications. Le chargement d’une page web ou d’une application est correct dans l’ensemble mais le chargement de vidéo peut prendre du temps. Le problème de lenteur se fera ressentir lors de jeux 3D où il y aura des saccades et des ralentissements si le Wi-Fi ou le réseau mobile est activé. Bien poussé, le terminal ne chauffe pas trop. Pour le reste, aucun problème majeur à signaler, le smartphone fonctionne sans problème. La réception réseaux (3G) est également correcte pour aller sur le web et les réseaux sociaux sans trop de latence hormis pour le visionnage d’une vidéo.

 

Epic Citadel
Epic Citadel
Processeur MediaTek MT6580
CPU Cortex A7 : 4 x 1,3 GHz
GPU Mali-400 MP
RAM 1 Go
Batterie 2500 mAh / amovible
Stockage 8 Go
Micro SD Oui, jusqu’à 32 Go
Prix 149,00 €
SIM  2 x SIM
Réseaux 2G / 3G
DAS Tête 0,271 W/kg / Corps : 0,201 W/kg
Wi-Fi 802.11 b/g/n : 2,4 GHz
Bluetooth 4.0
NFC Non
USB micro USB 2.0
OTG
Audio Jack 3.5 mm
GPS A-GPS

MON AVIS

Ce Konrow Big Cool est un smartphone qui pourrait être intéressant. Pour 149 €, ce terminal sera destiné aux utilisateurs qui souhaitent un appareil abordable pour avoir un confort de jeux ou de visionnage vidéo. Malheureusement, beaucoup trop de points négatifs sont à prendre en considération face à la concurrence qui propose des smartphones ou même des tablettes mieux lotis dans cette tranche de prix.

Points Positifs Points Négatifs
Taille de l’écran pour la vidéo / le jeu 8 Go de mémoire
Prix Capteurs photos
Autonomie Dos en plastique
Trappe arrière
Prise en main
Ecran (détail intérieur)

Rudy Godet

Fondateur et rédacteur du site "Avis Mobiles". Passionné de jeux vidéo mais également de téléphonie. J'ai découvert Android en 2010 et c'est en souhaitant rooter que j'ai vu le potentiel de cet OS. Aujourd'hui je m’intéresse à tous les smartphones et je partage l'actualité, des tests mais également des astuces.

3 pensées sur “Test : Konrow Big Cool

  • 19 mars 2017 à 13 h 14 min
    Permalink

    Les cartes sim de mon konrow ne fonctionne pas

    Répondre
  • 21 décembre 2016 à 12 h 26 min
    Permalink

    bonjour, on ne parle pas de la batterie sur le guide comment l’enlever ou la changer !!

    Répondre
    • 22 décembre 2016 à 8 h 48 min
      Permalink

      Je pense que se sera assez compliqué que trouver comment la changer.

      Répondre

Laisser un commentaire