A quoi servent les capteurs : Proximité , luminosité , Accéléromètre , GPS , Gyroscope , Magnétomètre …

Nos smartphones intègrent beaucoup de capteurs qui, pour certains utilisateurs, ne comprennent pas leurs présences ou même leurs utilités. Voici à quoi servent chacun d’entre eux et leurs utilités pour nos appareils.

Rappels et définitions

Voici les six principaux de degrés de liberté d’un solide dans l’espace.

On trouve trois mouvements de translation de déplacement du corps d’un point à un autre :

  • Longitudinal : décrit un objet qui avance ou recul
  • Transversal : désigne un objet qui bouge de droite à gauche
  • Vertical : utilisé pour les corps qui montent ou descendent

On trouve ensuite trois mouvements de rotation :

  • Tangage : marque le mouvement d’un corps qui bascule de l’avant à l’arrière
  • Roulis : désigne le mouvement de bascule de droite à gauche
  • Lacet : pivotement de droite à gauche

Accéléromètre

Il vous permet de savoir dans quelle direction l’appareil se déplace. Attention, il ne détecte pas la position, mais bien une accélération sur l’un des trois axes X, Y, Z. Il mesure également les accélérations, les changements de vitesses et les changements de position (mouvements de translation). Ils sont principalement employés pour mesurer les petits mouvements.

L’accéléromètre d’un smartphone comprend 3 capteurs au total et permet aussi de détecter la force de gravité. C’est donc ce capteur qui détermine, par exemple, l’orientation de l’écran et le changement d’orientation du mode  portrait au mode paysage.

Gyromètre

Le gyromètre est appelé à tort gyroscope . Il ne détecte pas un déplacement linéaire le long d’un axe, mais simplement une accélération de la rotation autour d’un axe. Il  mesure les changements : dans l’orientation (mouvements angulaires)  ou de vitesse et de rotation.

Le gyromètre comprend 3 capteurs et ne donne que des données relatives (ex : rotation de 50° vers la gauche).

Le smartphone peut déterminer son orientation  par rapport à la verticale en utilisant l’accéléromètre et le gyromètre pour ainsi obtenir la valeur absolue du tangage et du roulis. Pour le mouvement de lacet, on peut utiliser la boussole et le gyromètre. Sur la plupart des jeux auxquels nous jouons, seules les variations d’angles sont utilisées.

Des exemples d’utilisation : Jouer à des jeux de course et orienter le véhicule avec des mouvements ou même secouer son smartphone pour effectuer des actions.

Concernant la réalité augmentée , les valeurs absolues seront importantes.

Magnétomètre

Il mesure les champs magnétiques, comme le ferait une boussole, mais sans avoir à être à plat. Le magnétomètre peut donc être utilisé comme tel. Il possède 3 capteurs avec 3 axes (1 axe par capteur). Il permettra au smartphone de toujours connaître son orientation. Si on l’associe au gyromètre , Il permettra de mesurer tous les mouvements dont celui du lacet.

Une exposition prolongée du smartphone à un magnet de frigo peut décalibrer le magnétomètre durant une bonne semaine.

Luminosité

Ce capteur permet simplement de savoir qu’elle est l’intensité lumineuse de l’environnement où nous nous trouvons. Cela permet à notre écran, du moins son éclairage, à s’adapter et de se régler automatiquement.

Podomètre

Le podomètre vous donne tout simplement le nombre total de pas effectué sur 24h . Certains calculent même la distance parcourue mais aussi l’énergie dépensée.

Capteur d’orientation

Celui-ci détecte le statut de direction de l’appareil. Cela permet la rotation automatique de l’écran lorsque l’appareil est tourné horizontalement.

Proximité

Ce capteur détecte la présence du corps humain au niveau de l’écouteur de l’appareil. Il peut permettre certaines actions sur votre smartphone comme décrocher en amenant le terminal à votre oreille.

GPS

De nos jours, quasiment tous les smartphones intègrent un GPS. Mais ils ne disposent pas tous de logiciels de navigation. C’est-à-dire d’application ou logiciel de cartographie (localisation et services d’itinéraire).

Il a généralement une précision de  15  mètres . Une réception minimum de 3 satellites (minimum) est nécessaire pour obtenir une position en 2D et 4 satellites pour une position 3D ( altitude). Plus il y a de satellites, meilleure sera la précision. Il ne fonctionne pas à l’intérieur des bâtiments où il sera sûrement long à vous positionner et de ce fait, consommer en autonomie.

La localisation cellulaire, dîtes GSM (précision de 300 m en ville à plusieurs km dans le rural) , des smartphones peut accélérer la localisation GPS avec la fonction « Assisted GPS » et d’une puce A-GPS . La localisation à l’intérieur des bâtiments utilise  une technologie hybride ( GPS + Wi-Fi + données cartographiques).

 

Rudy Godet

Fondateur et rédacteur du site "Avis Mobiles". Passionné de jeux vidéo mais également de téléphonie. J'ai découvert Android en 2010 et c'est en souhaitant rooter que j'ai vu le potentiel de cet OS. Aujourd'hui je m’intéresse à tous les smartphones et je partage l'actualité, des tests mais également des astuces.

Laisser un commentaire