Test : Alcatel IDOL 5

TEST VIDEO

Chaîne YouTube Avis Mobiles

DESIGN

Alcatel propose un successeur à son précédent Idol 4 , testé sur le blog. Celui-ci reprend quelques codes design en rapport avec cette gamme mais quand même plus avec l’ Idol 3 . Le smartphone plutôt attractif possédant quand même un design très classique et sans prise de risque. En dehors de la cohérence à demie-teinte , les finitions sont excellentes. Le cadre ne dépasse pas trop en plus des bords de l’écran. Les formes arrondies permettent à l’appareil d’être moins tranché au visuel. L’espace au-dessus et au-dessous de l’écran est trop large.Dans l’ensemble, le smartphone est agréable à visionner. Il sera donc tout en aluminium. Sur l’avant, hormis l’écran, il n’y a que la présence des capteurs sur le haut de celui-ci.

La tranche gauche accueille donc le lecteur SIM et micro SD. Les boutons physiques volumes et allumage se trouvent sur la tranche droite. Le port Jack 3.5 mm se situe sur le haut et le port micro USB se situe sur le bas du terminal ainsi que le haut-parleur.

Le dos et le cadre sont donc en aluminium. L’arrière possède deux bandes en plastique pour les ondes mais également une bague, qui ressort très légèrement, qui intègre le capteur photo principal. Le flash LED double ton se situe sur la droite de ce capteur et le lecteur d’empreintes digitales y est également présent.

Longueur 158 mm
Largeur 73 mm
Epaisseur 7.5 mm
Poids 155 g

ERGONOMIE

La prise en main est plutôt agréable. Au quotidien, l’aluminium l’est aussi mais s’avère glissant en main. Il marquera aussi rapidement. L’usage à une seule main est envisageable pour atteindre l’écran sur la hauteur. Le cadre permet, avec un bon maintient suite à l’aluminium au dos. Les boutons physiques d’allumage, de volumes et le lecteur sensitif d’empreintes digitales sont accessibles. Le poids est raisonnable et rapidement oublié. Globalement, l’utilisation quotidienne est appréciable.

ECRAN

L’écran est appréciable à visionner et apporte un bon rendu des couleurs. Sous tous angles de vue, les couleurs ne se modifie pas mais la luminosité s’assombrit légèrement. Le noir n’est pas profond et le blanc un peu jaune. Si le blanc domine, vous verrez comme des traces jaunes depuis le rétroéclairage mais aucune trace du rétroéclairage. En extérieur, la luminosité qui, à son maximum, ne  permettra de contrer les reflets ainsi que les traces de doigts. Un mode permettra de gérer les contrastes et le mode de couleur.  Le tactile est réactif et n’apparaît pas en extérieur. L’écran est 2.5D et le cadre ne se fait pas ressentir sur les bords.

Ecran 5.5″ / IPS LTPS / 2,5D / Full Lamination
Définition Full HD / 1920 x 1080 p / 16:9
Résolution 423 PPP
Multitouch 5

INTERFACE

Cet Idol 5 intègre Android 7.0 Nougat avec la surcouche JOY. Une version pure d’Android avec beaucoup de changements. Pour ma part, elle est assez enfantin. Malgré cela, elle est fluide et apporte un choix d’accueil avec ou sans le tiroir d’application et le bouton Now Key qui est maintenant intégré dans l’interface et non plus en tant que fonctions depuis un bouton physique. Certains gestes y sont intégrés et le terminal est lancé sans aucune application tierce. Ce qui est agréable.

OS Android
Version OS Android 7.0
Surcouche JOY

FONCTIONNALITES

Le lecteur d’empreintes digitales a un positionnement instinctif et accessible mais le déverrouillage est parfois assez long. Globalement, un simple appui mettra en route le smartphone sans forcément laisser le doigt dessus. Plusieurs actions sont disponibles comme la navigation entre les photos ou même faire apparaître les notifications et raccourcis. Now Key est également disponible dans l’interface et permet d’être personnalisé pour y obtenir des accès rapides à certaines applications ou autres actions.

CAMERA

Il possède un capteur principal de 16 mégapixels proposant une bonne représentation des couleurs et une ambiance de scène assez bien respectées. La balance des blancs est intéressante, surtout de jour et le détail lors de zoom dans les clichés sera moins présent.  En intérieur ou de nuit, le résultat est très moins bon sauf avec un bon éclairage. L’ensemble reste granuleux et la mise au point automatique plus compliquée. La mise au point manuelle créera un changement de lumière radicale dans le cliché mais peut aider aide pour ces contextes. En contre-jour, obtenir un cliché équilibré est compliqué. L’ensemble reste tout de même bon dans l’ensemble surtout de jour. En ce qui concerne le capteur frontal de 8 mégapixels , le résultat est assez identique avec des clichés qui auront parfois du bruit.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Capteur Dorsal 16 Mégapixels / F/2.0 / 76° / PDAF + CAF / Dual Flash LED / EIS / 1080p 60 FPS
Capteur Frontal 8 Mégapixels / F/2.4 / AF / 84 ° / 720p 30 FPS

AUDIO

Alcatel enlève donc son double haut-parleur JBL pour un seul sur le bas de l’appareil. La qualité sonore n’a pas été à la hauteur de son prédécesseur même s’il est assez bon et puissant .

CONNECTIVITE

Pour ma part, l’expérience est bonne concernant la réception réseau et 4G même si la qualité dépend bien évidemment de votre secteur et de votre opérateur. Notez qu’il est intégré de la B20 . Durant une navigation Web ou un jeu, j’ai parfois remarqué de petites latences ou des temps de chargement assez longs, même en Wi-Fi . Cela est plus que suffisant pour ceux qui ne passent pas leur journée en étant connecté.

SIM 2 X SIm / 1 nano SIM + 1 micro SD
Réseaux 2G / 3G / 4G cat. 4 – 800 MHz (B20)
VoLTE Oui
DAS -.– W/kg
Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ – 2.4 GHz
Bluetooth 4.2
GPS A-GPS
NFC Non
OTG Oui
USB Micro USB 2.0

PERFORMANCE

Le SoC de chez Mediatek intégré permet de tout faire tourner au quotidien. Dans les faits, que ce soit pour les jeux 3D, les applications ou la navigation, les performances sont correctes et intéressantes. J’ai quand même remarqué que les temps de chargements sont parfois un peu longs lors des jeux ou pour le chargement d’une page web. Il ne chauffera pas beaucoup mais . Ce n’est pas ce qu’il y a de plus puissant sur le marché mais amplement suffisant pour plusieurs types d’usage. Qu’importe votre usage, intensif ou non, les ralentissements ou temps de chargements se feront ressentir lorsqu’une connexion sera ouverte mais sans être très gênants.

Processeur Mediatek MT6753
CPU Cortex A53 : 8 x 1.3 GHz (max)
GPU Mali-T720 MP3 – 450 MHz
RAM 3 Go
Stockage 16 Go
Micro SD oui, jusqu’à 128 Go

AUTONOMIE

Malgré le fait que ce smartphone se recharge en 3h30 environ , la batterie permet de terminer la journée d’utilisation sans penser à la recharger. Avec une utilisation quotidienne basique sur les réseaux sociaux, du visionnage vidéo, de la navigation web, prise de photo, enregistrement vidéo… En l’optimisant et si vous n’êtes pas un grand utilisateur, les deux jours d’utilisation ne seront pas envisageables surtout pour ceux qui jouent beaucoup sur leurs appareils. La consommation en veille est bien gérée. En poussant le terminal, le temps d’écran allumé sera environ de 3h30 maximum et en utilisation modérée de 4h30 maximum.

Batterie 2800 mAh / non amovible

MON AVIS

Alcatel propose un successeur qui me laisse un peu sur ma faim. Cet Idol 5 reprend les aspects de cette gamme avec quelques retraits comme le double haut-parleur qui faisait l’image de celle-ci. C’est un smartphone qui suit une logique plus qu’une nouvelle prise de risque. Pour moins de 250 € , c’est un bon rapport qualité-prix abordable qui séduira les utilisateurs cherchant un appareil accessible.

Points Positifs Points Négatifs
Prise en main Interface (Surcouche)
Lecteur d’empreintes (Gestes) Retrait des points intéressants
 Prix  Performances

Rudy Godet

Fondateur et rédacteur du site « Avis Mobiles ». Passionné de jeux vidéo mais également de téléphonie. J’ai découvert Android en 2010 et c’est en souhaitant rooter que j’ai vu le potentiel de cet OS. Aujourd’hui je m’intéresse à tous les smartphones et je partage l’actualité, des tests mais également des astuces.

Laisser un commentaire