Test : Meizu MX6

TEST VIDEO

DESIGN

Meizu propose un design répétitif et très proche PRO 6 , déjà testé, mais toujours aussi plaisant. Il s’agit d’un smartphone dans un format monobloc, donc unibody en aluminium. Il est sobre et classique sur le visuel. Ce qui également la force du produit. Il possède d’excellentes finitions. Sur l’avant, l’espace supérieur et inférieur à l’écran est équilibré et homogène. Il possède des bords d’écrans assez minces et les angles arrondis. L’écran est 2,5 D, donc légèrement courbé. Le capteur photo frontal se situe sur le haut à droite de l’écouteur, qui lui est au centre et une LED de notifications. Sur le bas de l’écran, on retrouve un bouton physique Home mais également Retour et lecteur d’empreintes.

Les tranches sont en polycarbonate et rejoignent le dos du terminal. Elles sont également arrondies. Elles accueillent donc les boutons physiques Power et volumes sur la droite. On retrouve également le tiroir SIM et micro SD sur le haut de la tranche gauche. Sur le bas, se trouve le port micro USB Type C, deux vis, un réducteur de bruit , la sortie audio et le port Jack 3,5 mm .

Le dos est donc en aluminium. Il semble que celui-ci prend assez vite les griffes et les coups. On y trouve donc le capteur photo principal, qui ressort légèrement, le flash double LED juste dessous et le nom du constructeur. Deux bandes en plastique sont apparentes et se rapprochent un peu de ce que l’on retrouve sur l’ iPhone 7 et 7 Plus.

 

Longueur 153,6 mm
Largeur 75,2 mm
Epaisseur 7,25 mm
Poids 155 g

ERGONOMIE

La prise en main est vraiment très agréable. En main, l’aluminium s’avère glissant mais amène une bonne sensation au toucher. Surtout que le maintien est agréable grâce au cadre arrondi. Lorsque l’on arrive sur les bords, le cadre et le biseau ne se font pas ressentir. L’accès complet à l’écran à une seule main est réalisable mais en relâchant un peu le terminal. Cela est dû aux zones supérieure et inférieure de l’écran qui sont larges. Les boutons physiques et le bouton sensitif Home seront accessibles à une seule main sauf pour les boutons volumes. Le poids est raisonnable en main. L’épaisseur du terminal est correcte. Le scanner d’empreintes est bien placé mais parfois compliqué à y poser complètement le pouce. La longueur reste une petite gêne pour l’utilisation à une main, ce qui est vraiment dommage. Dans l’ensemble, ce terminal est agréable au quotidien.

ECRAN

L’écran est très bon dans l’ensemble. Le tactile est réactif et précis. Il n’y a aucun manque de finesse d’affichage et les couleurs sont agréables tout en étant vives mais pas trop. Donc, pas trop saturées ou même trop fade. Le noir n’est pas profond et le blanc tire sur le jaune. Lorsque le blanc est dominant, on aperçoit l’éclairage des LED . Selon l’inclinaison du terminal, les angles de vue sont très bons et l’affichage ne s’assombrit pas.

En extérieur, la luminosité est assez puissante au maximum pour permettre à l’écran d’être lisible même avec les reflets. Un bon point. L’affichage peut être réglé grâce à la « chaleur chromatique » dans les paramètres d’affichage. Le mode « Protection des yeux » est également présent.

 

Ecran 5,5″ / IPS / TDDI / 2,5D
Définition Full HD / 1920 x 1080p
Contraste 1500 : 1
Luminosité 500 cd/m²
Résolution 403 ppp
Multitouch 10 points

INTERFACE

Meizu intègre Android 6.0 Marsmallow avec son interface maison Flyme OS. Il n’y a pas de tiroir d’applications, ce qui devrait plaire aux amateurs de ce genre d’interface. L’ensemble est fluide, simple est épuré. Aucune barre de navigation ou même de touches sensitives. Tout se fait depuis le bouton physique et sensitif « Home« . On s’y fait rapidement et cela reste toujours agréable. A noter que la traduction est améliorée et qu’aucune applications tierces ne sont préinstallées, hors celles de bases.

Le petit point gênant concerne le tri des applications par ordre alphabétique ou autre pour les organiser non présent. Un magasin de thèmes sera disponible pour personnaliser l’interface.

 

OS Android
Version OS 6.0 Marshmallow
Surcouche Flyme OS 5.2

FONCTIONNALITES

Quelques fonctionnalités sont intégrées en plus de celles concernant l’écran comme l’activation de certains gestes lors du déverrouillage. Cela vous donnera un accès rapide à certaines applications. SmartTouch vous propose également des raccourcis depuis un menu flottant. Vous pourrez programmer la mise en marche et sa mise en arrêt. La mise en pause d’un téléchargement depuis le tiroir des notifications est une chose intéressante. Ajoutez à cela une application pour optimiser et nettoyer le terminal mais également une boîte à outils.

Le bouton « Home » a plusieurs fonctionnalités. Il sert de touche sensitive pour faire un retour ou l’utilisation du scanner d’empreintes. Il sert de bouton physique pour revenir à l’accueil mais également pour mettre le terminal en veille ou le sortir de veille. Le lecteur d’empreintes est accessible, rapide et réactif. Il peut sortir de veille et être déverrouillé le terminal en même temps avec un appui long sur le bouton. Plusieurs empreintes, cinq précisément, peuvent être enregistrées. Le doigt devra être bien positionné pour que le lecteur puisse la lire convenablement.

Lecteur d’empreintes mTouch 2.1 / 0,2s / 360°

CAMERA

Le capteur principal de 12 mégapixels offre de bons clichés. De jour, l’ambiance de scène et la balance des blancs, la représentations des couleurs seront bonnes avec un léger manque de détails. Si les conditions ne sont pas présentes, cela deviendra bon. L’arrière-plan des clichés sera parfois brûlés mais pas l’objet choisi. La mise au point automatique est réactive mais lorsque l’on fait celle-ci manuellement, le changement de lumière et donc de scène sera changeant. En intérieur, le résultat tient sur les mêmes critères avec plus de bruit, parfois un léger flou, et un manque de détails. Le mode HDR ne vous sera pas utile puisqu’il brûle totalement le cliché.

Pour le capteur frontal de 5 mégapixels , le constat est le même. Le résultat sera très bon surtout si vous êtes bien exposé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Capteur Dorsal 12 mégapixels / f/2.0 / Dual Flash LED/ PDAF/ 4K
Capteur Frontal 5 Mégapixels / f/2.0 / 1080p

AUDIO

La qualité sonore du haut-parleur est vraiment bonne. C’est agréable dans l’ensemble. Cela manque de puissance mais l’ensemble est bien unifié et il n’y a aucun grésillement présent. Les basses, les aigus et les médiums sont assez bien répartis.

CONNECTIVITE

Il ne possède pas la compatibilité avec la 800 MHz, c’est-à-dire la B20. Il reste dans l’ensemble un smartphone intéressant surtout en 4G. La qualité dépend bien évidemment de votre secteur mais pour ma part, j’étais régulièrement en 4G lors des jours d’utilisation. Pour la Wi-Fi la réception en 5 GHz sera présente.

SIM  2 x nano SIM / 1 nano SIM + 1 micro SD
Réseaux 2G / 3G / 4G LTE – pas 800 MHz (B20)
DAS
Wi-Fi 802.11 b/g/n : 2,4 GHz – 5 GHz
Bluetooth 4.1 LE
GPS A-GPS / GLONASS
NFC Non
USB micro USB

PERFORMANCE

Les performances sont excellentes au quotidien. Toutes les applications tournent, que ce soit des applications quotidiennes sociales ou même les jeux. J’ai également remarqué que les performances en utilisation poussées et un certain temps pouvaient baisser. Ce qui ne gênera pas la partie en cours ou l’utilisation. Le chargement d’une page web ou d’une application lourde est assez rapide ainsi qu’à se lancer. Dans l’ensemble, c’est rapide et fluide et agréable. Bien poussé, le terminal chauffera un peu et se fera ressentir au dos.

Processeur Mediatel Helio X20 ( MT6755 )
CPU Cortex A53 : 4 x 1,9 GHz / 4 x 1.4 GHz

Cortex A72 : 2 x 2.3 GHz

GPU Mali-T880
RAM 4 Go LPDDR3
Stockage 32 Go
Micro SD Oui

AUTONOMIE

Une batterie de 3060 mAh équipe ce MX6 qui se recharge rapidement en 75 minutes . Ce qui est appréciable. Dans les faits, le terminal permet d’atteindre la journée d’utilisation avec une utilisation quotidienne sur réseaux sociaux, du visionnage vidéo, de la navigation web, prise de photo, enregistrement vidéo… C’est un peu dommage. En optimisant le smartphone, ou si vous n’êtes pas un grand utilisateur, un peu plus d’une journée d’utilisation est envisageable surtout que la consommation en veille est assez bien gérée. En poussant le terminal, le temps d’écran allumé sera de 3h maximum et en utilisation modérée de 5h.

Batterie 3060 mAh / non amovible / MCharge
Adaptateur 5 V / 2 A

MON AVIS

Ce Meizu MX6 , comme le PRO 6 , n’a rien à envier aux smartphones haut de gamme si ce n’est sur certains points, comme la photo . C’est un excellent smartphone abordable qui offre un maximum de points positifs. Pour 349 € , il sera destiné aux utilisateurs souhaitant un smartphone premium, endurant et très agréable  avec un budget moindre.

Points Positifs Points Négatifs
Prix Camera
Design Interface (Viellissante)
Performances Pas de 800MHz

PRIX

Prix 169,00 €
Couleurs Noir / Bleu / Or

Rudy Godet

Fondateur et rédacteur du site « Avis Mobiles ». Passionné de jeux vidéo mais également de téléphonie. J’ai découvert Android en 2010 et c’est en souhaitant rooter que j’ai vu le potentiel de cet OS. Aujourd’hui je m’intéresse à tous les smartphones et je partage l’actualité, des tests mais également des astuces.

2 pensées sur “Test : Meizu MX6

  • 25 juillet 2017 à 8 h 15 min
    Permalink

    Bonjour,
    J’ai commandé ce mobile sur lecture de ton test, tu peux me confirmer qu’il à un emplacement micro sd comme tu le décris, je l’ai commandé et j’ai un peu peur car je vois que certains disent qu’ils n’en à pas, d’autres si… bref je le sens mal !

    Répondre
    • 26 juillet 2017 à 4 h 16 min
      Permalink

      Bonjour, il ne possède que deux ports SIM, une nano pour la principale et une micro pour la secondaire.

      Répondre

Laisser un commentaire