Test : Honor 8 PRO

TEST VIDEO

DESIGN

Honor propose une version plus puissante de son Honor 8 , testé sur le blog. Un smartphone très bien travaillé et fini avec un aspect plus sobre. Il possède la même face avant sans trop de distinction et qui reste très agréable au visuel. Comme tous les aspects de ce smartphone. Il est en aluminium, avec le cadre arrondi. Les finitions sont excellentes. Sur l’avant, l’espace supérieur et inférieur à l’écran ainsi que les bords ne sont pas très larges et homogènes. Malgré l’arrière, rien ne le distingue de son petit frère, si ce n’est la taille.

 

La tranche droite accueille donc les boutons physiques Power et volumes . On retrouve également le tiroir SIM et micro SD sur la tranche gauche. Le port Jack 3.5 mm , la sortie audio et le port USB Type C se situe sur le bas du terminal. D’ailleurs, cet Honor 8 Pro est assez fin.

Le dos est donc en aluminium et il marquera rapidement par les traces ou les griffes en cas de coups. On y trouve donc le double capteur photo principal, qui ne ressort pas, le double flash LED et le lecteur d’empreintes.

ERGONOMIE

La prise en main est vraiment très agréable au toucher. Il est donc très agréable en main mais … L’aluminium s’avère très glissant. Une protection est donc recommandée même pour éviter les traces. Le cadre arrondi permet un bon maintien. La grande difficulté sera l’accès à tout l’écran. Il vous faudra donc l’utiliser avec vos deux mains ou d’activer le mode d’affichage à une main. Pour ma part, les boutons physiques et le bouton sensitif Home seront accessibles sans trop devoir les chercher. Le poids en main est raisonnable. L’épaisseur du terminal est plus que correcte. Le scanner d’empreintes sera moins accessible que le Honor 8 mais reste bien positionné. Le format reste le point noir de cette ergonomie. Dans l’ensemble, ce terminal est très agréable au quotidien.

Longueur 157 mm
Largeur 77.50 mm
Epaisseur 6.97 mm
Poids 184 g

ECRAN

L’écran est l’un des points forts de ce smartphone. Il s’agit d’un écran IPS qui se rapproche d’un écran AMOLED avec des couleurs vives sans être trop saturées. La finesse d’affichage est excellente, ainsi que la représentation des couleurs et les angles de vue. Le noir n’est pas très profond et le blanc tire un peu sur le bleu et le jaune ou rose selon l’inclinaison.

En extérieur, avec les traces de doigts et les reflets, l’écran sera assez lisible malgré la puissance de rétroéclairage. L’affichage peut être réglé depuis les paramètres « température de couleur« , « mode d’affichage »  ou même activer le mode « confort des yeux » .

Ecran 5,7″ / IPS / 2,5D
Définition Quad HD / 2560 x 1440 p
Résolution 515 ppp
Multitouch 10

INTERFACE

Honor intègre  Android 7.0 Nougat avec l’interface maison EMUI 5.1 de Huawei . Le tiroir d’applications est optionnel, ce qui devrait plaire aux amateurs de ce genre d’interface. Dans l’ensemble c’est fluide, réactif, simple, épuré et uniformisé. La barre de navigation est intégrée dans l’interface et sera personnalisable. Le petit problème, qui est personnel, reste le tri des applications par ordre alphabétique pour les organiser. Il faudra tout faire manuellement et à votre goût.  Vous pourrez enlever les badges de certaines icônes d’applications, choisir la disposition d’accueil, aligné automatiquement lorsqu’un espace ou même secouer le terminal pour tout organiser.

OS Android
Version OS 7.0 Nougat
Surcouche EMUI 5.1

FONCTIONNALITES

Des fonctionnalités sont intégrées hors celles de l’écran et de l’interface. Il y a l’intégration d’un menu flottant qui apparaît sur la plupart des écrans. Ce qui peut être pratique au vu de la non-accessibilité à tout l’écran. Il peut également être déplacé pour faciliter son accessibilité. L’activation de certains gestes permette de contrôler certaines actions. Un slide de la droite vers la gauche, ou inversement, permet d’utiliser le terminal à une seule main. Une application de nettoyage est de gestion est également intégrée.

Le lecteur d’empreintes à un positionnement instinctif. L’index s’y positionne sans avoir à le chercher. Il permet de déverrouiller le smartphone en amenant à la dernière page ouverte. C’est aussi le plus rapide que j’ai utilisé. Plusieurs empreintes peuvent être enregistrées. Le point négatif, est que cette touche n’est plus physique. Donc plus de lancement rapide comme sur son prédécesseur.

CAMERA

La photo reste toujours une bonne expérience. A noter qu’il s’agit d’un double capteur de 12 mégapixels RGB et une de 20 mégapixels monochrome. Chaque capteur a donc été amélioré et sont identique au Huawei Mate 9. Le filtre monochrome, et non le mode, et tout aussi bon mais un rendu moins intense que sur le Mate 9. Il sert aussi pour l’entrée de lumière qui est également meilleure. Le rendu des couleurs est naturel, l’ambiance de scène est respectée. Lors d’un zoom dans une photo, le détail sera trop lissé. La mise au point est excellente, donc rapide sauf avec le filtre monochrome. Je note également qu’en cas de mouvement, un flou sera présent lors d’un zoom.

En début de soirée ou en intérieur avec un faible éclairage, il y aura du grain et du bruit. Le rendu reste correct. De nuit et avec le flash, le rendu sera bon. En ce qui concerne le capteur frontal de 8 mégapixels, le résultat est vraiment bon.  La stabilisation en vidéo est améliorée. La déception vient de la vidéo avec la caméra frontale qui se limite à une résolution HD.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Capteur Dorsal 12 MP RGB/ 20 MP Monochrome / Dual Flash LED/ PDAF/ EIS / 4K
Capteur Frontal 8 MP / 77° / HD

AUDIO

La qualité sonore du haut-parleur est excellente. C’est agréable dans l’ensemble, c’est puissant sans grésillement et avec un bon équilibre.

CONNECTIVITE

Il reste dans l’ensemble un smartphone intéressant. La qualité dépend bien évidemment de votre secteur mais pour ma part, j’étais régulièrement en 4G lors des jours d’utilisation et sans aucun problème de réception lors de déplacement. Pour la Wi-Fi la réception en 5 GHz sera présente.

SIM 1 nano SIM + 1 micro SIM / 1 nano SIM + 1 micro SD
Réseaux 2G / 3G / 4G LTE (Cat. 6)
DAS
Wi-Fi 802.11 b/g/n : 2,4 GHz – 5 GHz
Bluetooth 4.2
GPS A-GPS / GLONASS
NFC Oui
USB USB-C 2.0

PERFORMANCE

Il intègre le dernier processeur haut de gamme maison, le Kirin 960 et les performances sont excellentes et dignes d’un haut de gamme. Au quotidien, toutes les applications tournent sans le moindre ralentissement même en chargement. Que ce soit durant un jeu ou lors de la navigation web. Dans l’ensemble, c’est rapide, fluide et agréable. Le terminal chauffera assez rapidement sans trop le pousser un peu et cela se fera ressentir sur l’arrière ainsi que sur l’écran sans créer de réels ralentissements.

Processeur Hisilicon Kiron 960
CPU Cortex A73 : 4 x 2.4 GHz

Cortex A53 : 4 x 1.8 GHz

GPU Mali-G71
RAM 6 Go
Stockage 64 Go
Micro SD OUi, jusqu’à 128 Go

AUTONOMIE

Une batterie de 4000 mAh équipe le smartphone. Logique au vu de ses caractéristiques. Elle se recharge rapidement en un peu plus d’ 1h30 . Dans les faits, la journée d’utilisation et réalisable sans penser à recharger. Avec une utilisation quotidienne et poussée sur réseaux sociaux, du visionnage vidéo, de la navigation web, prise de photo, enregistrement vidéo… En l’optimisant , ou si vous n’êtes pas un grand utilisateur, les deux jours d’utilisation sont envisageables surtout que la consommation en veille est assez bien gérée. En poussant le terminal, le temps d’écran allumé sera de 4h30 maximum et en utilisation modérée de 5h30. Ce qui est correct.

Batterie 3900 mAh / 4000 mAh (Typical)
Sortie 9V – 2A

MON AVIS

Honor propose une vraie version pro de son Honor 8 . Des changements sont présents et se font ressentir. C’est une excellente phablette qui séduira les utilisateurs. C’est un smartphone très intéressant pour son prix, son design et ses performances mais aussi une bonne alternative aux Huawei Mate 9 ou l’ iPhone 7 Plus. Attention à ne pas le faire glisser …

Points Positifs Points Négatifs
Design Ergonomie
Ecran Glissant
Performances Chauffe

Merci à la boutique Easy Cash Valenciennes pour le prêt.

Rudy Godet

Fondateur et rédacteur du site "Avis Mobiles". Passionné de jeux vidéo mais également de téléphonie. J'ai découvert Android en 2010 et c'est en souhaitant rooter que j'ai vu le potentiel de cet OS. Aujourd'hui je m’intéresse à tous les smartphones et je partage l'actualité, des tests mais également des astuces.

2 pensées sur “Test : Honor 8 PRO

  • 17 juillet 2017 à 10 h 42 min
    Permalink

    La stabilisation optique en vidéo fonctionne en full HD 60 FPS?

    Répondre
    • 17 juillet 2017 à 15 h 16 min
      Permalink

      C’est EIS , donc numérique. C’est déjà meilleur que sur le Honor 8 .

      Répondre

Laisser un commentaire