Test : Alcatel Idol 4

TEST VIDEO

DEBALLAGE

DESIGN

Le design de cet Idol 4 est vraiment premium face à son prédécesseur l’ Idol 3. Il s’agit d’un smartphone qui possède un monobloc tout en verre avec un cadre en métal. Il est assez sobre et élégant sur le visuel. Ce terminal est très esthétique garde les codes design de l ‘Idol 3. Le terminal possède d’excellentes finitions sans aucun défaut. Sur l’avant, on remarque que le terminal tire sur la longueur avec la section qui contient les haut-parleurs. Il possède des bords d’écrans assez corrects et des angles arrondis. L’écran n’est pas 2,5 D, donc pas courbé. On aperçoit également une LED de notification sur le dessus de l’écran, centré sur la gauche. Le capteur photo frontal se situe sur la droite. Sur le bas de l’écran, on retrouve tout simplement rien.

alcatel-idol-4-avant

Les tranches sont droites et légèrement biseautées de chaque extrémité. Elles accueillent les boutons physiques BoomKey et volumes sur la droite. On retrouve également le tiroir SIM et micro SD sous le bouton BoomKey. Sur la gauche, on aperçoit le bouton Power. Sur le haut se trouve simplement un réducteur de bruit pour l’enregistrement et le port Jack 3.5 mm. Sur le bas, se trouve le port micro USB et un autre réducteur de bruit. Des bandes plastiques apparaissent sur le haut et le bas du terminal pour laisser passer les ondes. Ces bandes dépassent un peu et donc se font sentir au toucher et c’est un peu dommage.

alcatel-idol-4-port-micro-usb

Le dos est en verre également. Il possède un visuel intéressant surtout lorsque la lumière se reflète sur le verre, cela donne un aspect vinyle  autour du nom du constructeur. Cela personnalise le smartphone mais le démarque aussi des concurrents incrustant ce genre de détail. On y trouve le capteur photo principal, qui ne ressort , son flash LED double température juste dessous. Sur le bas, on y voit le nom de la gamme « Idol » avec quelques certifications dessous.

alcatel-idol-4-arriere

ERGONOMIE

La prise en main est bonne malgré une gêne. Le terminal est très agréable en main, il ne glisse pas et agrippe aux doigts. L’écran est accessible à une seule main mais seulement si vous relâchez un peu l’appareil. Le cadre en métal offre une bonne sensation au maintien avec son traitement. Une sensation de fragilité est présente dans la globalité de la prise en main. Cela dit, il est très léger en main. Les boutons physiques sont accessibles sauf le bouton Power. Si vous êtes gaucher, le tout sera accessible.

Les traces de doigts seront présentes au quotidien que ce soir sur l’écran ou sur le dos.

alcatel-idol-4-ergonomie

Longueur 147 mm
Largeur 72,5 mm
Epaisseur 7,1 mm
Poids 135 g

ECRAN

Il s’agit d’un écran IPS LTPS de 5,2 pouces. Celui-ci possède une résolution Full HD (1920 x 1080 p). Il est très bon dans l’ensemble. La restitution des couleurs est très correcte avec un noir pas profond et qui tire sur le gris. Le blanc est également correct mais tire un peu sur le jaune. Il y a la présence de détails et de finesse qui sont très bons dans l’ensemble. La luminosité est un bon point surtout pour l’utilisation extérieure. Les reflets peuvent être présents.

alcatel-idol-4-ecran

Pour faire simple, l’affichage est très bon et offre un bon confort visuel. Les traces de doigts seront omniprésentes au quotidien. Vous pourrez, depuis les paramètres d’affichage, régler la température des couleurs : chaude ou froide mais pas le mode d’affichage.

Ecran 5,2″ / IPS LTPS / IU Live (IU Parallax)
Définition Full HD / 1920 x 1080p
Résolution 423 ppp
Multitouch 5 points

INTERFACE

Alcatel intègre sur interface basée sur Android 6.0 Marshmallow revue à sa façon. La globalité du fonctionnement reste donc le même à la différence du tiroir d’applications qui est transparent. La barre de navigation est intégrée dans l’interface. Les icônes d’applications préinstallées sont toutes uniformes. Les transitions peuvent donner une sensation de ralentissement alors qu’il n’y en a pas. Ce qui me gêne un peu, ce sont les couleurs des icones qui sont un peu ternes si ce n’est un peu enfantin. Je trouve que le fond blanc du tiroir était plus attractif avec ces icônes sur l’Idol 3. L’ensemble est léger, fluide est réactif au quotidien. On retrouve également quelques raccourcis sur écran de verrouillage.

A noter qu’il y a la présence des applications les plus utilisées dans le tiroir d’applications mais également que l’écran est réversible.

OS Android
Version OS 6.0.1 Marshmallow
Surcouche

FONCTIONNALITES

Quelques fonctionnalités sont intégrées comme des gestes tactiles, dont le double-tap pour sortir et mettre le terminal en veille. Pour l’écran de déverrouillage, il y a des fonctionnalités intéressantes comme les raccourcis Func qui peuvent être choisis, positionnés ou même désactivés. Il suffit de faire un double-clic sur le raccourci pour l’activer. WaffShuffle permet un d’avoir un fond d’écran différent à chaque sortie de veille sur l’écran de verrouillage. Sur écran d’accueil, vous pourrez activer Parallaxe qui permettra au fond d’écran de bouger en fonction de votre mouvement.

Depuis l’Idol 3, l’écran est réversible est cela peut être intéressant par la plupart des personnes utilisant leur smartphone sans se soucier de son sens.

La grande fonctionnalité de ce terminal vient du bouton Boom Key où la Touche Boom. Dit comme ça, c’est moins vendeur. Bref, il permet d’afficher la météo sur l’écran d’accueil prendre des photos en rafales ou rapidement même pendant la veille. Il est bien positionné pour être utilisé. Voici la liste de ses différentes utilisations :

alcatel-idol-4-boom-key

  • Boom my camera : pour prendre des photos instantanément, même en mode veille ou encore passer l’appareil photo en mode rafale, en un seul clic
  • Boom my gallery : pour classer les photos de manière artistique dans la galerie en créant un collage de photos ou un court diaporama et partager le contenu
  • Boom my videos : pour générer des effets surprenants dans les vidéos existantes, comme répéter à plusieurs reprises une partie précise de la vidéo ou modifier la vitesse de lecture pour passer en mode speed
  • Boom my music : pour améliorer la basse, le volume et la précision du son.
  • Boom my game : pour renforcer également l’expérience audio avec un volume fort et une reproduction sonore spatiale
  • Boom my view pour : pour créer un effet 3D plus intense (effet parallaxe) lors de l’utilisation et un affichage moderne de l’interface par exemple de la météo en direct sur l’écran d’accueil

CASQUE VR

Le casque VR fourni avec le smartphone est une bonne idée. Il vous permettra de visionner des vidéos sur 360°, compatible cardboard ou même jouer à certains jeux disponibles. Alcatel intègre un VR Store qui est vide mais qui contient quelques applications et vidéo compatible.

alcatel-idol-4-vr

MULTIMEDIA

On commence par la photo qui propose des résultats corrects. Il s’agit d’un capteur de 13 mégapixels. L’ensemble des clichés en extérieur sont bons. L’ambiance de scène est respectée, les couleurs sont représentatives et surtout, il y a du détail. La gestion de la lumière est bonne mais parfois capricieuse selon l’exposition mais également selon le positionnement du terminal. Il suffit que le bouger à peine pour que le cliché soit vite flou, fade, trop sombre ou même trop clair. L’autofocus est assez réactif et assez rapide. Le mode HDR  fait un excellent travail et je le conseille même pour obtenir de meilleurs clichés. Ils seront saturés, plus vifs mais il y aura plus de détails. En intérieur le résultat est correct avec parfois un peu de bruit. En début de soirée ou en intérieur avec une faible condition de luminosité, les clichés seront moyens avec beaucoup de bruit, de flou si vous bougez et ce même avec le mode HDR.  De nuit le rendu apportera la même chose.

alcatel-idol-4-camera

En ce qui concerne le capteur frontal de 8 mégapixels, le résultat est vraiment satisfaisant. Surtout en extérieur. En intérieur, le résultat est plutôt bon, mais pas avec un manque de luminosité. Le flash sur l’avant, pour ma part, ne sert pas à grand chose au vu des résultats qu’il propose. Il aide tout simplement lorsqu’il y a une lumière d’ambiance pour aider à obtenir une meilleure photo.

Pour passer du format 4:3 au format 16:9, il vous faudra baisser la résolution à 8 mégapixels pour le capteur principal et 4 mégapixels pour le capteur frontal.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour la vidéo, le résultat est bon. La stabilisation EIS fait son travail, pas trop de tremblement lors d’un mouvement ou d’une marche. Les couleurs sont respectées, la mise au point automatique est correcte et assez rapide. Vous pourrez enregistrer une vidéo en Full HD (1080 p). Il en est de même pour l’enregistrement vidéo depuis le capteur frontal.

La partie audio est vraiment excellente. Il possède deux haut-parleurs avec 4 sorties. Le son est tout simplement très agréable à l’écoute. C’est puissant, c’est clair, les basses et les aiguës sont bien gérées. Un plaisir d’avoir écouté la musique sur ce terminal sans grésillements et sans que cela casse la tête et ce même à son maximum.

alcatel-idol-4-audio

Capteur Dorsal 13 Mégapixels / EIS / Flash LED double tons/ Autofocus / 1080p 30 fps
Capteur Frontal 8 Mégapixels / 1080p 30 fps

CONNECTIVITE

Le terminal est très bon dans l’ensemble. En ce qui concerne la communication, tout est correct. Il en est e même pour la réception des données mobiles. Dans les faits, la réception 4G est correcte. Le Wi-Fi est excellent sur tout avec la réception en 5 GHz. Le positionnement lors de l’utilisation GPS est correct et les déplacements sont pris en compte en temps réel. Il est également équipé d’une connectivité Bluetooth 4.2 est d’une puce NFC. Dans l’ensemble, toutes Les connectivités auront une bonne accroche à leur utilisation.

SIM  2 x nano SIM ou SIM + micro SD
Réseaux 2G / 3G / 4G (cat. 6) pas 700 MHz
DAS 1,500 W/kg
Wi-Fi 802.11 b/g/n/ac : 2,4 GHz / 5 GHz
Bluetooth 4.2
GPS A-GPS / GLONASS
NFC Oui
OTG Oui
USB USB-C 2.0

PERFORMANCE

Les performances sont très correctes. Ce terminal capable de faire tourner un maximum d’applications et de jeux sans aucun problème. Pour les applications quotidiennes ou même les jeux 3D. Je n’ai remarqué aucun ralentissement présent dans l’utilisation : que ce soit pour l’interface ou les applications sauf dans certains jeux 3D. Lorsque qu’une connexion Wi-Fi ou réseau mobiles est activé, il peut y avoir de très légères saccades non fréquentes et non gênantes durant une parte. Le chargement d’une page web ou d’une application est rapide et fluide. Seul bémol, lorsque le terminal est bien poussé, il chauffera assez vite sans être trop brûlant. Il chauffera aussi bien au dos comme à l’écran. Pour le reste, aucun problème à signaler, le smartphone fonctionne sans problème.

Epic Citadel
Epic Citadel
Processeur Qualcomm SnapDragon 615 / 617
CPU Cortex A53 : 4 x 1,52 GHz / 4 x 1,21 GHz
GPU Adreno 405 / 550 MHz
RAM 3 Go
Stockage 16 Go
Micro SD Oui, jusqu’à 168 Go

AUTONOMIE

Une batterie de 3000 mAh équipe cet Idol 4. L’autonomie de ce terminal est correcte pour pouvoir finir la journée. Pour une utilisation quotidienne sur réseaux sociaux, du visionnage vidéo, de la navigation web, prise de photo, enregistrement vidéo… La journée est envisageable. Si vous utilisez ce smartphone avec une utilisation basique et sans trop le pousser, les deux jours seront accessibles. Je l’ai utilisé avec le réseau Wi-Fi activé et en réseau mobile avec une utilisation poussée et tous les comptes synchronisés automatiquement et il a tenu la journée. Je n’ai constaté aucune perte sans utilisation. Il ne possède pas de recharge rapide mais celui-ci se recharge en 2h30 environ pour une utilisation de 3h30 d’écran allumé au maximum.

Batterie 2610 mAh / non amovible

MON AVIS

On trouve de plus en plus des smartphones premium avec des performances plus que raisonnables. L’Idol 4 est une bonne évolution de l’ Idol 3 qui propose des caractéristiques plus que suffisantes pour moins de 300 €. Il sera destiné aux utilisateurs souhaitant un smartphone aux allures premium, pour un budget correct.

Prix 299,00 €
Couleurs Bleu / Cadre : Gris, Argent, Or
Points Positifs Points Négatifs
Design Fragilité
Casque VR Traces de doigts
Audio Ergonomie

Rudy Godet

Fondateur et rédacteur du site "Avis Mobiles". Passionné de jeux vidéo mais également de téléphonie. J'ai découvert Android en 2010 et c'est en souhaitant rooter que j'ai vu le potentiel de cet OS. Aujourd'hui je m’intéresse à tous les smartphones et je partage l'actualité, des tests mais également des astuces.

4 réflexions sur “Test : Alcatel Idol 4

  • 29 novembre 2016 à 9 h 16 min
    Permalien

    Il y a une coquille dans la partie Autonomie, vous écrivez Honor 8 au lieu d’Idol 4.

    Répondre
    • 29 novembre 2016 à 9 h 20 min
      Permalien

      Merci de l’avoir signalé. C’est maintenant corrigé. Une erreur lors de l’écriture des deux tests qui se sont déroulé en même temps.

      Répondre
  • 14 novembre 2016 à 17 h 00 min
    Permalien

    Vous oubliez une info importante. Les défauts de fabrication des alcatels qui les rends ultra fragiles.
    Tapez « idol cassé » sur google. Le nombre de résultats est glaçants…

    Répondre
    • 15 novembre 2016 à 11 h 15 min
      Permalien

      Comme je l’explique j’ai eu une sensation de fragilité. Cela signifie qu’il l’est et donc vite se casser après une chute par exemple. Défaut ou non, je pense plutôt que c’est le terminal en lui même qui est fin, léger et fragile.

      Répondre

Laisser un commentaire