Test : HONOR WATCH GS PRO la montre connectée résistante

La Honor Watch GS Pro promet d’être une montre connectée faite pour résister dans le temps. Certifiée MIL STD 810, elle est donc résistante aux températures extrêmes, sable, humidité, altitude … Son design moderne et outdoor en fait une smartwatch qui donne un look baroudeurs. Tient-elle ses promesses et est-elle aussi bien à l’utilisation ? Voici le test et mon avis.

Chaîne YouTube Avis Mobiles

DÉCOUVRIR

 

UN DESIGN QUI MELANGE OUTDOOR ET URBAIN

Honor propose une montre connectée qui a un style qui ne laisse pas indifférent. Même si l’on retrouve l’anneau métallique déjà vu sur d’autres montres de la marque et le rappel à celles-ci, il y a cette fois des gravures avec les points cardinaux affichés. Les flèches rouges rappellent également une boussole. Cette couleur marque aussi certains détails qui s’allient avec le reste du design comme les matériaux et les boutons plats. Elle est épaisse, qui dit résistant ou outdoor dit robustesse, donc appareil massif. Une fois au poignet, elle se fait ressentir mais on s’y habitue rapidement. Le plastique est agréable et ne créer aucune douleur ni même de gêne dans le temps. Honor réussi ce mélange de matières et d’univers surtout sur le coloris noir qui reste sobre et discret.

DES CERTFICATIONS MILITAIRES DE RESISTANCE MAIS PAS A TOUT

Cette Watch GS Pro est conforme à 14 certifications militaires. Ces certifications permettent à un produit MIL STD 810 d’être robuste. Ce qui la rend donc résistante à beaucoup de chose : chocs,  sable, humidité, températures extrêmes, altitude … Pour vous dire qu’il n’y a aucune crainte en ville ou en randonnée. Elle est aussi résistante à l’eau 5ATM (50 mètres) mais elle n’est pas certifiée IPXX. C’est malheureusement la seule chose qui lui manque et l’écran n’est pas incassable.

UNE GRANDE AUTONOMIE ET DES FONCTIONNALITES COMPLETES

Comme à son habitude, Honor propose toujours des produits possédant une énorme autonomie et c’est encore une fois le cas. La montre peut rester jusqu’à 25 jours avec une utilisation classique er 40H avec le GPS activé. Ces annonces son plus ou moins réalistes puisque selon les utilisations, le résultat est différent. Avec le cardiofréquencemètre toujours actif, j’ai facilement passé les 15 jours avec celle-ci sans avoir à la recharger. 

UNE INTERFACE INTERESSANTE AVEC UN MANQUE D’INTERACTION

Même si cette montre connecté nous permet de se géolocaliser, de rebrousser chemin avec Route Back qui fonctionne plutôt bien, d’avoir une boussole au poignet, vérifier le taux d’oxygène dans le sang, calculer ses fréquences cardiaques de façon précise … Cela manque d’interactivité. la montre connectée est parfois considérée comme l’extension d’un smartphone mais l’interface ne permet pas de répondre à un sms, une notification, de prendre une note ou de télécharger une application par exemple. Ce qui est dommage mais certains n’y verrons aucune utilité. Par contre, elle possède un micro et un haut-parleur pour écouter de la musique et surtout prendre un appel ou appeler un contact. Les cadrans sont personnalisables mais pas les widgets.

Les boutons permettent d’interagir pour les menus comme celui des applications et celui des modes d’entraînement. A savoir que plus de 100 modes sont préinstallés. 

UNE MONTRE TRACKER D’ACTIVITES OU UN TRACKER D’ACTIVITES DANS UNE MONTRE

Le style à son importance et il faut clairement avouer que l’aspect baroudeur est présent. Elle remplie les critères mis en avant par la marque. Dans sa globalité, Honor tient les promesses exposées pour le design, la robustesse, l’autonomie, le suivi de la santé et la personnalisation des cadrans. Malgré son manque d’interactivité avec le smartphone ou certaines autres montres connectées, il faut bien admettre qu’elle a tout pour elle surtout l’essentiel. Honor a fait évoluer ses wearables dans le bon sens et en se démarquant.

Rudy Godet

Fondateur et rédacteur du site "Avis Mobiles". Passionné de jeux vidéo mais également de téléphonie. J'ai découvert Android en 2010 et c'est en souhaitant rooter que j'ai vu le potentiel de cet OS. Aujourd'hui je m’intéresse à tous les smartphones et je partage l'actualité, des tests mais également des astuces.

Laisser un commentaire